décembre 2015

                 le petit marché de Noël de l'atelier

samedi 19/12  de 14h à 19h

et dimanche 20/12 de 10h à 18h

 

Venez y retrouver Françoise
et ses laines de brebis caussenarde  teintes avec des couleurs végétales,  ses sacs en canevas détournés,

Célia fabricante de savons et produits naturels (Cardaillac),

Ghislaine artiste-peintre et ses pastels,

et Catherine pour ses céramiques, utilitaires,

 boutons, bijoux, boutons de porte colorés

ccccc




 





Un petit marché de Noël  aura lieu à nouveau cette année les

20 et 21 Décembre 2014 à l'atelier :

samedi de 14h à 19h

dimanche de 10h à 18h

 

Frédéric y présentera ses sculptures faites de bois

Célia  ses savons de fabrication artisanale

Ghislaine ses dessins au pastel, et les ateliers dessin-peinture qu'elle propose

Catherine, poteries-céramique, bijoux, boutons, et ses collages, ainsi que les ateliers qu'elle propose

Petit marché de Noël à l'atelier 15/12/2013

 

L’atelier créatif situé 5 rue Balène à Figeac ne chôme pas pendant les vacances de Noël. Il organise des ateliers réguliers en journée et en nocturne, des séances à la demande après avoir mis en place un marché de Noël, dimanche 15 décembre de 10 heures à 17 heures avec Catherine Dacenko, entourée de trois artistes Figeacois que sont Alain Paradol et ses broderies, Emilie Berger et ses bijoux en céramique, Ghislaine Aymard-Lucet et ses peintures. Tél. 06 48 65 50 97

Marché de Noël 2012

Figeac. Petit marché de Noël à Créative Poterie

 

Entre elles, c'est spontanément qu'a germé l'idée d'organiser ce petit marché de Noël des créateurs à l'atelier boutique «Créative poterie» de Catherine Dacenko, ce samedi 15 décembre. Autour de la propriétaire des lieux présentant ses terres cuites, Hélène exposait ses peintures sur soie, Marion ses cuirs et Sylvie ses bijoux en céramique, donnant à l'atelier, un petit air de «caverne aux trésors». «Une opération que nous entendons recommencer de temps en temps (saint Valentin, fête des mères, etc.), pour animer le quartier, afin que les gens s'habituent à notre présence».

La Dépêche du Midi